Le jour où…Hitler a perdu la guerre

Copyright: Julien Bossé//Et La Suite Productions

Copyright: Julien Bossé//Et La Suite Productions

Après « Le Jour où Churchill a choisi la guerre », puis « Le Jour où de Gaulle a choisi la guerre » et enfin « Le Jour où Roosevelt a choisi  la guerre », nous proposons de poursuivre le cycle consacré à la seconde guerre mondiale et à ses chefs de guerre par « Le jour où Hitler a perdu la guerre ».

Le jour qui a vu se profiler la chute de Hitler est bien antérieur à la fin officielle de la guerre en 1945 : c’est exactement le 22 juin 1941, lorsque Hitler lance contre l’Union Soviétique, la plus grande offensive militaire terrestre de  l’histoire : l’opération Barbarossa.  En ouvrant ce front de l’est, le Furher,  aveuglé par sa toute puissance,  vient  de signer  sa prochaine défaite.

Comme pour les trois premiers films de la série,   « Le jour où Hitler a perdu la guerre » retracera grâce à des archives et des scènes reconstituées à partir de documents historiques, ce jour fatidique pour Hitler, ce moment de bascule de la deuxième guerre mondiale qui sauvera le monde des griffes des nazis.

Pourquoi Hitler a-t-il ouvert un deuxième front qui signa sa défaite finale, alors qu’il avait toujours professé le contraire ?

Pourquoi a-t-il soudain attaqué une Union soviétique qui se gardait de contrecarrer en quoi que ce soit ses entreprises à l’ouest ou au sud ? Quelles ont été ses hésitations pendant l’hiver 1940-1941 ?

Comment a-t-il vaincu les réticences de ses généraux ?

Comment les opérations d’intoxication et d’espionnage montées contre les Soviétiques l’ont-ils convaincu qu’il pouvait gagner ? Pourquoi Staline n’a-t-il rien prévu et comment s’est-il relevé de ce choc terrible ?

Diffusion le dimanche 2 avril 2017 sur France 5 .