QUE SE PASSE-T-IL DANS LA TÊTE DE FRANÇOIS HOLLANDE?

Diffusé en prime le lundi 7 avril 2014 sur France 3.

Une plongée déconcertante dans la comédie du pouvoir, à la recherche de l’homme le plus exposé -et le plus inaccessible- de notre République.

Il l’avait dit : lui, président, il allait tout changer. Et puis… Et puis, rien ne s’est passé vraiment comme prévu, et personne n’y comprend plus rien. Le changement attendu ne s’est pas produit, le pays a continué de s’enfoncer dans la crise et la morosité, et le Président a sombré dans des abysses d’impopularité qu’aucun de ses prédécesseurs n’avait connu. Et lui, pourtant, garde le sourire, imperturbable, comme si tout ça ne le concernait pas… Mais que se passe-t-il donc dans la tête de François Hollande ?

Pour tenter de le saisir, de percer à jour ce que cache ce masque de jovialité, Franz-Olivier Giesbert est parti à la rencontre de ses proches : femmes et hommes politiques, journalistes, il leur a demandé qui est vraiment cet homme que les Français ont élu. Avec eux, il a passé en revue son parcours politique, sa vie privée, son action à l’Élysée, et brossé un portrait inédit, loin des clichés qui lui collent à la peau… Le François Hollande qu’il décrit est un pur politique, déterminé et froid, dissimulé derrière son apparente bonhomie pour mieux atteindre des objectifs que lui seul connaît… Un « machiavel souriant », dit l’un des témoins.

Réalisé par Franz-Olivier Giesbert et Laurent Portes

87 min

 

F.O.G: « je connais François Hollande depuis longtemps. Il m’est toujours apparu comme la personnalité politique la plus douée de sa génération. Il avait tout ce qu’il faut pour prétendre aux plus hautes fonctions : le brio, le recul, l’éloquence, la vivacité, l’esprit de synthèse. Doté d’une grosse capacité de travail, c’était aussi un forçat qui ne cessait d’avaler les dossiers et les kilomètres sans jamais rien perdre de son humour. Je savais bien qu’il n’était ni mou, comme l’en accusaient ses ennemis, ni normal comme il l’assurait lui-même. Mais jamais je n’aurais imaginé qu’il raterait à ce point la première partie de son mandat. Que s’est-il passé pour qu’il devienne en quelques mois le président le plus impopulaire de la Vème République ? Avec Laurent Portes, je suis allé chercher la réponse dans la tête de François Hollande. »